Les Pâtisseries‎ > ‎

Classiques


La forêt noire, en allemand Schwarzwälder Kirschtorte, est une génoise au cacao, parfumée au kirsch, et fourrée de cerises au sirop et de crème chantilly. Elle est recouverte de crème chantilly et décorée de copeaux de chocolat.
Le moka est un entremets de génoise et de crème au beurre parfumée au café.
le négresco  est un entremets de génoise chocolat et d'une ganache chocolat et d'un glaçage au chocolat également.
L'opéra est un entremets au chocolat et au café. Il est constitué d’une succession de biscuits Joconde imbibés d'un sirop au Grand Marnier ou au Cointreau, de ganache et de crème au beurre, recouvert par un glaçage au chocolat.


Forêt noire





Moka




Négresco



Opéra

 









Autre classiques


Mille-feuille
Un mille-feuille ou millefeuille est une pièce de pâtisserie faite de trois couches de pâte feuilletée et deux couches de crème pâtissière. Le dessus est glacé avec du sucre glace ou du fondant. On peut y ajouter de la confiture ou des fruits.
Il aurait été créé par François Pierre de La Varenne qui le décrit dans son Cuisinier françois en 1651.
Il aurait ensuite été perfectionné par Marie-Antoine Carême, cuisinier de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord.





Pithiviers  :
L'invention du pithiviers date du XVIIe siècle avec l'invention de la pâte feuilletée mais l'apport de crème d'amandes est censé remonter à une tradition romaine.
Il existe deux sortes de pithiviers :
     le pithiviers feuilleté est le plus connu. Il est relativement proche de la galette des rois de la moitié nord de la France. Cette dernière est parfois également appelée pithiviers par confusion. Les amateurs de pithiviers réfutent ce rapprochement. La principale différence réside dans l'utilisation de la frangipane, également à base d'amande, dans la composition de la galette des rois.
    le pithiviers fondant est plus ancien. Il peut être recouvert d'un glaçage et de quelques fruits confits.
Le pithiviers est un gâteau français à base de crème d'amandes originaire de la commune de Pithiviers située dans le département du Loiret et la région Centre.
La pâtisserie est composée d'une pâte feuilletée et d'une garniture composée d'autant de crème pâtissière que de poudre d'amande et de sucre semoule avec quelques goûtes d’arôme d'amande.





Saint-Honoré
Le saint-honoré est une pâtisserie française.
Il porte le nom du patron des boulangers  : Saint Honoré.
Le fond de pâte feuilletée ou brisée est garni de pâte à choux avant la cuisson. Il est ensuite recouvert de crème pâtissière et son pourtour de petits choux garnis toujours avec cette même crème puis nappés de caramel à leur sommet. Le gâteau se termine en emplissant son centre d'une crème chiboust ou plus généralement, d'une simple crème chantilly. Cette crème est disposée avec une douille à Saint-honoré.




Dacquoise
La dacquoise est un gâteau originaire du Sud-Ouest, également appelé palois (les Dacquois étant les habitants de Dax, les Palois ceux de Pau), constitué de deux ou trois disques de pâte meringuée aux amandes (mélangées éventuellement avec des noisettes, de la noix de coco, des pistaches), séparés par des couches de crème au beurre diversement parfumée, et poudré de sucre glace.
Le fond à Dacquoise est une variante du succès, à mi-chemin entre la meringue et la pâte à macaron. On associe souvent les fonds de dacquoise à des crèmes, des mousses, des ganaches ou des bavarois pour leur donner un certain croquant.

Succès
C'est un gâteau, dont il existe plusieurs variantes, les plus connues étant le russe et la Dacquoise.
Son origine certaine est difficile à déterminer, mais des le début du XXe siècle, des pâtisseries du Sud-Ouest de la France vendent ce gâteau. On en retrouve des témoignages datant de 1911 relatant l'achat de ce gâteau de fête le dimanche à la sortie de la messe notamment dans la ville de Valence d'Agen1
Gaston Lenotre, dans les années cinquante, a permis une exposition nationale à ce dessert.



Dacquoise














Succès